Dr Alain Monod

 

Docteur Alain MONOD - Chirurgien

• Chirurgie osseuse, ostéo-articulaire, traumatologie

• Formation : Assistance Publique, Hôpitaux de Paris, Ancien interne, Chef de clinique, Praticien Hospitalier de Paris, Clinique du sport, Nollet, Paris

  > Télécharger le CV

 

Spécialités :

• Chirurgie : hanche, genou, cheville, pied, épaule, rachis

• Chirurgie endoscopique, chirurgie assistée par ordinateur

Membre :

• SOFCOT (Société Orthopédique Française de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique)

• SFA (Société Française d'Arthroscopie)

Accréditation :

• Accrédité 2008 par la H.A.S. (Haute Autorité de la santé)

-  Signataire du contrat d'acces  aux soins avec la sécurité sociale et les mutuelles pour un meilleur taux de rembousement des honoraires pour les patients

 

 

Compétences chirurgicales

Le Docteur Alain MONOD, après des études de médecine à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris, a été nommé à l’internat des hôpitaux de Paris. Après 13 ans de formation purement chirurgicale, il s’est installé à la Clinique St Léonard à Angers dont la réputation allait jusqu’à la Capitale.

Il opère plus de 1000 patients par an avec une passion sans cesse renouvelée pour l’être humain, sa souffrance et passion également pour la technique chirurgicale.
Ses compétences sont dans le domaine de l’épaule, du rachis, du membre inférieur, en particulier dans la chirurgie prothétique et surtout dans la chirurgie assistée par ordinateur.

La conception de mon métier est avant tout l’écoute du patient, de son parcours, de ses doléances. Le but est d’établir un diagnostic sur l’interrogatoire, l’examen clinique, les examens complémentaires. Il est indispensable d’expliquer au patient sa pathologie, ses risques s’il ne se fait pas opérer, ses risques s’il se fait opérer et de ne poser une indication opératoire qu’en étant sûr qu’il n’y a pas d’autre alternative. Il est indispensable d’évaluer les chances de succès thérapeutiques avant de poser l’indication opératoire en sachant que ma position est que l’on n’opère pas des radios mais un patient qui souffre et que la décision d’opérer revient toujours au final au patient lui même.
La chirurgie est un métier difficile, contraignant avec ses joies et ses peines, lorsqu’elle est pratiquée avec raison, elle aboutit, le plus souvent, à un bon résultat chirurgical et fonctionnel.
Dans un certain nombre de cas, heureusement limité, le résultat définitif n’est pas à la hauteur du résultat escompté. Y participe parfois le chirurgien, parfois le patient, parfois la chirurgie, parfois la pathologie initiale et les incontournables complications que nous redoutons et regrettons tous.
La chirurgie est un partenariat entre le patient et le chirurgien dans lequel il n’y a pas de rapport de force mais un rapport d’estime pour l’honneur de notre métier.

Chirurgie de l'épaule

Formation spécialisé de 6 ans Hôpital du Kremlin Bicêtre à Paris...

Chirurgie de la hanche

Prothèses totales - nombre de pose en 2017 : 300 P.T.H.  Matériel - Tiges...

Chirurgie du genou

   Prothèses totales ou partielles - nombre de pose en 2017 : 200...

Chirurgie de la cheville et du pied

Arthroscopie : Extraction corps étrangers, synovectomie, arthrolyse,...

Chirurgie du rachis

Formation spécialisée de 3 ans Hôpital Beaujon à Paris Sciatique :...